Il y a des jours comme ça où le soleil luit en trompe-l’œil dans un azur trop froid pour être franc.
Ultime facétie, manière d’honorer une dernière fois mon collègue et ami Mathieu qui fut un homme bon et droit comme peu le sont .
Un Juste.
Mathieu avait 34 ans. 
Mathieu était un homme investi, altruiste, dur à la tâche, une force de la nature, tranquille, capable de s’enflammer à la moindre injustice et de s’apaiser dans l’instant comme un orage sur le Tauch.
Un vrai gars du Midi qui dissimulait la finesse de ses jugements sous un coté bourru, brut de cuve, le béret vissé sur la tête comme oriflamme de son appartenance au peuple paysan.
Mathieu connaissait chaque sente ou garouille des Corbières, chaque mourel du Minervois ou chaque lagune et canal de la Narbonnaise comme sa poche.
J‘ai eu la chance d’œuvrer à ses cotés, dans son grand jardin audois, m‘amusant de le voir saluer tout le monde d‘un coup de klaxon tonitruant, chacun le respectant en retour d’un geste de la main.
Nous aimions tous, à chaque casse-croute, l’écouter raconter ses histoires de chasseur-pêcheur-rugbyman-boxeur, d’amoureux de la vie. Il y avait dans chacun de ses récits du Rabelais dans l’emphase et du conte pour enfant, tendre, teinté de nostalgie pour émouvoir son auditoire.
Il y a quelques temps, j’ai écrit pour évoquer sa truculence naturelle mâtiné d’une immense pudeur pour tout ce qui touchait à l’intime, à l’enfance, aux siens, à sa petite famille qui bourdonnait en permanence dans sa tête de vigneron-garde canal languedocien.
C’est au milieu de ses enfants , sans prévenir personne, dans un ultime soubresaut de son grand cœur, qu’il a tiré sur ses rames une dernière fois et a laissé filer sa barque hors de portée de tous ceux qui comme nous l’aimaient.

D. 

Rechercher :
Newsletter :

Sécheresse 2017

Pour suivre les arrêtés sécheresses, consultez le site Propluvia.
© AC Consultant Internet, tous droits réservés
Création de sites Internet à Béziers Consultant Internet, réseau sociaux, Facebook à Béziers