L’ancien étang du Cercle forme une vaste dépression située au sud-est de la ville de Narbonne dans un quadrilatère limité au Nord par la chaussée des Montilles, à l’est par le canal de la Robine, au Sud par l’Etang de Bages et à l’ouest par les Domaines de Lunes et de Montfort.

Cette dépression constituait à l’époque romaine le port St Laurent de la mer et encore au Moyen-Age, on y construisait des voiliers qui emprunteraient la rivière Aude pour descendre à la mer.

Cependant les apports d’eaux troubles en provenance de la rivière Aude lors de ses crues d’hiver d’une part et les travaux de colmatage à partir du canal de la Robine substitué à la rivière Aude vers 1350 d’autre part, asséchèrent l’Etang du Cercle et de marécage qu’il était vers 1600 en firent la riche plaine actuelle.

Mais pour assainir rapidement les terres de l’Etang du Cercle il était nécessaire, non seulement de disposer d’abord des eaux troubles mais encore de pouvoir les évacuer facilement après le dépôt de limon. Un des propriétaires du domaine du Cercle, M. De Niquet, fi donc creuse aux environs de 1780 le canal de Vidange qui partait des trois martelières sur la chaussée des Montilles et amenait les eaux ainsi drainées à l’étang de Bages, au Sud de Montfort.

Le premier document qui cite ce Canal serait un rapport d’un Ingénieur des ponts et chaussées du 26 pluviose an X (1801) relatif à l’épisode qui avait endeuillé la région au cours de cette année.

Quoi qu’il en soit, et tant qu’il n’y a eu qu’un seul propriétaire intéressé, le canal de Vidange fut entretenu. Par la suite et après les ventes, partages, etc…, plusieurs propriétaires eurent des intérêts certains à ce que ce canal soit maintenu en bon état et en 1926 le nombre des propriétaires était de sept qui se groupèrent sans d’ailleurs procéder à l’établissement de statuts de quelque nature que ce soit.

Cependant au fur et à mesure des morcellements des grands Domaines, les difficultés augmentèrent. Le groupement qui jusqu’alors formait un bloc bien cohérent voyait ses effectifs passer aux environs de la cinquantaine et par voie de conséquence la participation aux dépenses engagées s’avéra de plus en plus précaire. Il s’en suit la plupart du temps, quelques propriétaires seulement -toujours les mêmes d’ailleurs-  doivent supporter la totalité des frais d’un entretien qui profite à l’ensemble des propriétés.

C’est dans le but de répartir équitablement ces dépenses qu’a été établi le dossier ci-joint tendant à la constitution du Syndicat d’écoulement de l’Etang du Cercle en Association Syndicale Autorisée. (1951)

Le syndicat d’écoulement de l’Etang du Cercle a pour but le faucardement, le curage et en général d’entretien du canal de Vidange depuis son origine située à la chaussée des Montilles (aux trois martelières) jusqu’à son embouchure dans l’étang de Bages. La longueur totale du canal est de 3 430 mètres et sa largeur de 5 mètres en moyenne.

En 1975, une convention a été établie entre l’Association Syndicale Autorisée de l’Etang du Cercle suite aux fossés et canaux créés ou élargis par la ville de Narbonne et participant à l’écoulement des eaux d’exhaure des terres de l’ancien étang du Cercle. L’entretien est assuré par l’association syndicale existante avec l’aide financière de la ville de Narbonne sur 6 sections dûment définies.  A ce jour, les entretiens réalisés auparavant par la ville sont maintenant à la charge du Syndicat Mixte du Delta de l’Aude.

Parallèlement, les terres inclues dans le périmètre de l’ASA de l’Etang du Cercle jouissent d’un droit d’eau depuis une quinzaine de prises sur le canal de la Robine. A ce titre l’ASA a entrepris en 2014, la fusion avec l’ASL de Maraussan (ASL d’irrigation) et le changement de son objet pour y ajouter la compétence irrigation.

Ce changement d’objet a permis de réaliser des travaux important de rénovation de prises d’eau sur le canal de la Robine. A ce jour, 6 prises ont été rénové sur l’ASA du Cercle en 2014/2015 et 4 sont en cours de réalisation actuellement.

Un premier gisement d’économie d’eau a pu être constaté suite à la rénovation de ces ouvrages (12 millions de m3 à l’étiage sur l’ensemble des travaux réalisés). 

Pièces jointes


Courrier-adherent-Cercle-nouvelle-gestion.pdf

Rechercher :
Newsletter :

Sécheresse 2017

Pour suivre les arrêtés sécheresses, consultez le site Propluvia.
© AC Consultant Internet, tous droits réservés
Création de sites Internet à Béziers Consultant Internet, réseau sociaux, Facebook à Béziers